Cinq siècles de mathématiques en France by Marcel;Association pour la diffusion de la pensee francaise

By Marcel;Association pour la diffusion de la pensee francaise Berger

Berger M. Cinq siecles de mathematiques en France (fr)(ISBN 2914935382)

Show description

Read or Download Cinq siècles de mathématiques en France PDF

Best france books

The Pedant In The Kitchen

The Pedant's ambition is easy. He desires to prepare dinner tasty, nutritious foodstuff; he wishes to not poison his acquaintances; and he desires to extend, slowly and with excitement, his culinary repertoire. A stern critic of himself and others, he is aware he's by no means going to invent his personal recipes (although he may, in a burst of enthusiasm, bring up the volume of a favorite ingredient).

The Rough Guide to the Pyrenees 6 (Rough Guide Travel Guides)

The tough advisor toThe Pyrenees is the main finished instruction manual to this wonderful sector, overlaying either side of the diversity from the Atlantic to the Mediterranean. From lush meadowland, snow-clad peaks and canyons of sinuously sculpted rock to desirable lodges, the full-colour part introduces all the areas highlights.

The Social Interpretation of the French Revolution

Alfred Cobban's Social Interpretation of the French Revolution is among the stated classics of postwar historiography. Cobban observed the French Revolution as primary to the "grand narrative of contemporary history," yet supplied a salutary corrective to time-honored social causes of its origins and improvement.

Extra info for Cinq siècles de mathématiques en France

Example text

Il n’obtient aucune réponse. Il envoie alors une lettre à d’Alembert dans laquelle il expose brillamment les principes de la 61 mécanique, dont le déterminisme. D’Alembert lui ouvre sa porte sur ces mots : « Monsieur, vous avez remarqué que je n’ai pas fait cas de vos recommandations ; vous n’en avez pas besoin, vous vous introduisez bien mieux tout seul. » Quelques jours plus tard, Laplace obtient un poste à l’École militaire, et l’amitié entre les deux hommes dure jusqu’à la mort de d’Alembert.

Les nombres négatifs ont longtemps été une pierre d’achoppement pour les mathématiciens ; pas étonnant que les écoliers aient autant de difficultés avec eux ! En effet, il faut savoir que, encore au début du xixe siècle, les nombres négatifs étaient proscrits de la géométrie. Lazare Carnot craignait que leur usage soit fait sans réflexion aucune et conduise à un manque de rigueur en matière de preuve. Mais Descartes use avec intelligence des signes. Ainsi, si ax+by+c=0 est l’équation d’une droite, le signe de ax+by+c en un point (x,y) donne sa situation par rapport aux deux côtés de la droite.

32 Viète écrit : B in A Quadratum plus D plano in A aequari C solide là où Descartes, et nous tous aujourd’hui, écririons : BA2+DA=C soit, pour une équation avec une inconnue x : bx2+dx=c Auparavant, on « parlait » : « Tu divises ceci par cela, tu multiplies, etc. ». Avec Viète et Descartes, relayés par Fermat, l’arithmétique devient une partie de l’algèbre, appelée le plus souvent aujourd’hui « théorie des nombres ». Viète plaide pour l’abandon du système sexagésimal au profit du décimal, surtout pour les fractions ; il écrit ainsi pour le nombre r (en fait, pour la circonférence d’un cercle de diamètre 200,000) : dʼabord 314,159, 265,35 , puis finalement comme nous : 1,000,000 314,159, 265,36 en gardant les lettres grasses pour la partie entière.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 50 votes
Posted In CategoriesFrance